Archives de Tag: vertus cardinales

Les 7 Vertueuses à large croupe de Goltzius

Dans l’article où les 4 couples d’allégories de la vertu s’embrassaient à pleine bouche (cf « vertueuses et lesbiennes« ), j’ai rappelé ce qu’étaient les 4 vertus cardinales et les 3 vertus théologales… sauf que Goltzius avait sacrifié une des vertus théologales et en avait ajouté deux. Cette fois-ci, pas d’embrouille ! Voici les 7 vertus en question, gravées en 1578 par le maître (pour ce qui est de savoir pourquoi on représente les vertus par des femmes, je doute que ce soit parce que celles-ci sont plus « vertueuses » mais vraisemblablement parce qu’elles sont plus sexy nues… non ?).

Voici déjà les 3 vertus inventées par les Chrétiens (les vertus théologales). A gauche : « Geloof« /Fides, la foi, avec la bible dans une main et le crucifix dans l’autre. Au centre, « Hoop« /Spes, l’espoir, qui regarde l’avenir avec les chaînes arrachées (mais pourquoi l’ancre ?). A droite, « Liefde« /Charitas, l’amour, avec ses mômes.

Et voici les quatre vertus cardinales héritées des Grecs. De gauche à droite : « Rechtvaardigheid« /Iustitia, la justice, avec la balance d’un côté et le bâton (l’épée en fait) de l’autres ; « Voorzichtigheid« /Prudentia, la prudence, qui se balade avec ses deux serpents (pas très prudent !) ; « Kracht« /Fortitudo, le courage ou la force qui soulève des montagnes (et à tout le moins une colonne) ; Et, pour finir, « Matigheid« /Temperentia, la tempérance, vertu aux fesses charnues qui met de l’eau dans son vin.

[Toutes images visibles sur le site du Rijksmuseum]

Vertueuses et lesbiennes

Le Néerlandais Hendrick Goltz, dit Goltzius (1558-1617), est un peintre et graveur exceptionnel. Il a laissé une oeuvre abondante, tout particulièrement au Rijksmuseum d’Amsterdam. Une suite de quatre estampes, appelée « De verenigde deugden » (« Les vertus alliées »), m’a toujours semblé remarquable par ses couples de femmes qui s’embrassent langoureusement. Goltzius a traité des couples d’allégories de vertus comme autant de couples de lesbiennes.

1. Rechtvaardigheid en Voorzichdigheid (Iustitia + Prudentia)goltzius,iustitia,justitia,prudentia

Le premier couple est celui que forment Iustitia (le souci d’équité) avec Prudentia (le discernement). Iustitia et Prudentia sont deux des quatre vertus que les Grecs appelaient « cardinales ».

2. Kracht en Geduld (Fortitudo + Patientia) fortitudo,patientia,goltzius

Fortitudo (le courage) est la troisième vertu cardinale. Goltzius l’a associée avec la patience, bien que cette vertu-là ne soit pas cardinale. Elle remplace Temperentia, la retenue, que l’artiste a escamotée.

3. Hoop en Vertrouwen (Spes + Fidutia)fidutia,spes,goltzius

La confiance (Fidutia) et l’espérance (Spes) sont, elles, des vertus dites chrétiennes (même si on parle plutôt de « Fides », la foi, que de « Fidutia »). La troisième vertu chrétienne (« Charitas », la charité ou l’amour) a été larguée par  Goltzius mais ses quatre gravures ne regorgent-elles pas d’amour ?

4. Eendracht en Vrede (Concordia + Pax)concordia,pax, goltzius

[Toutes images visibles en HD sur le site du Rijksmuseum. Cliquer sur les images pour les voir]