Archives de Tag: putain

La putain qui met un terme à sa carrière

Quand on pense maintenant à Marie-Madeleine, on voit l’amie fidèle ou la disciple, voire même la femme ou la maîtresse. Pourtant, pendant des siècles, elle a surtout représenté la putain ou, plus exactement, la prostituée repentie. Pourquoi ? A cause de l’histoire rapportée dans les évangiles d’une femme « de mauvaise vie » qui se serait jetée aux pieds de Jésus et qui aurait tellement pleuré qu’elle lui aurait trempé les pieds avec ses larmes avant de finalement les sécher avec ses cheveux. On ne sait pas du tout qui est cette femme mais l’épisode ressemble tellement à celui qui s’est tenu chez Simon avec une certaine « Marie » assimilée à Marie Madeleine que finalement les 3 femmes n’en font plus qu’une dans l’imagination collective.

TROISIEME ASPECT de notre Magdaléna, donc : La putain repentie.

Malgré l’abondante iconographie de Marie-Madeleine, ce n’est pas facile de trouver une représentation de la prostituée aux pieds de Jésus.  La peinture de Jean Béraud m’a bien récompensée pour mes efforts :

Jean Béraud - La Madeleine chez les Pharisiens - 1891 - Musée d'Orsay, Paris

Dans le rôle de la prostituée repentie, Jean Béraud a représenté une femme célèbre dans les salons parisiens de son époque  : la mondaine comtesse Liane de Pougy, qui n’était vraisemblablement pas une comtesse mais qui était pour sûr une prostituée. Elle était surnommée « la Grande Horizontale » (no comment !). Détail croustillant, comme la prostituée des évangiles, notre Grande Horizontale se « repentit » et entra dans les ordres !

Enfin, je vous propose cette photo de l’excellent photographe-photoshopper belge (flamand) Sandy Viktor Nys : une « chapel sinner », une pêcheresse en top transparent et collants de latex dans le confessionnal d’une chapelle. Se repentira-t-elle comme notre Magdalena ?


[Cette photo est disponible en HD sur la page de  Sandy Viktor Nys du site photokonkurs]

Enfin, je vous recommande très chaudement d’aller visiter le site « Hybryds » de Sandy Viktor Nys : C’est un temple, lui aussi, peuplée des vestales du Belge et l’esprit de la Grande Femelle y souffle fort.

De Maagd : Vierge, pute et soumise

Ca commence de façon très anodite. Je regarde sur Youtube l’extrait d’un spectacle du duo « De bloeiende maagden ». Deux filles aux lourdes perruques blondes qui tchatchent en néerlandais avant de passer à des exercices plus érotiques. Je me demande ce que veut dire leur nom : « Les ??? blondes ». C’est quoi « Maagden » ? Ca fait penser à Magdeleine ou Magdalena et, vu la réputation de Madeleine dans la Bible, est-ce que les « Maagden » blondes sont, en fait, des putes blondes ?

Après vérification, rien à voir, semble-t-il : « Maagd » ne signifie pas « pute » mais désigne une vierge, une pucelle, une jeune fille, une fille non pénétrée. Il peut aussi désigner une soubrette… Une soubrette ! Vierge et boniche !

Et la pute n’est pas loin : n’oublions pas Magdalena qui est tantôt représentée comme une pute repentie, tantôt comme une boniche qui essuie les pieds du Christ avec ses longs cheveux.

Fille, vierge, boniche, pute. Quel mélange signifiant (surtout « vierge et pute ») ! J’ai l’impression que tout est dit : C’est ça la femme que fantasme l’homme.

D’ailleurs, intéressons-nous une minute à un des déguisements « coquins » les plus vendus : le costume de soubrette. Regardez ces deux jeunes filles à l’air cruche (les vierges ne sont-elles pas un peu simplettes ?). Pas de doute que ces bonnes à tout faire vont faire ce qu’on leur demande et ce qu’elles font le mieux, c’est sucer leur doigt ou astiquer le plumeau. Putes, donc, car elles maîtrisent parfaitement le suçage et l’astiquage.

Le "French maid" costume de la marque Playboy (à gauche) est vendue sur le site buycostumes.com. Le costume de marque Rimba (à droite) est vendu sur le site lucilialingerie.com

Ceci dit, je n’ai rien contre les putes soumises et quand le costume est fait par Chantal Thomass, j’achète.

"Soubrettise" et les autes modèles de la collection Automne-hiver 2010 sont visibles sur le site http://www.chantalthomass.fr