Archives de Tag: pasties

Le téton cache-téton ou comment pousser la morale jusqu’à la limite de sa connerie

Je ne chercherai pas à faire ici la promotion du « National Go Topless Day » (« National » as in « American »). Non. Les liens de cet événement avec la secte des Raëliens m’incitent à la prudence. Mais en regardant les photos de l’édition 2009 à Miami en Floride publiées par le site ipanemic, je n’ai pas pu m’empêcher de ricaner une fois de plus à cette vaste fumisterie qu’on appelle la « morale ».

La petite poignée de participants (il y avait plus de voyeurs avec Nikon en main et polo sur les épaules que de manifestants topless) s’est chargé de rappeler des choses simples, du genre « égalité avec les hommes » ou « la guerre est indécente (sous-entendu : mais autorisée), pas mes seins nus (qui eux sont interdits) ». Rien à dire là-dessus mais ce n’est pas ce qui m’intéresse. Vous avez vu les tétons des femmes ? Il n’y a pas un petit problème ?

Et oui, vous avez compris : pour ne pas se faire serrer par la South Beach Police Department (si cette PD-là existe), les filles ont couvert leurs pointes de seins de cache-tétons en forme de… pointes de seins. Ca, c’est autorisé. Apparemment. Ce n’est pas très con, la morale ?

Portrait de Lydia Fatale par Doug Hoeschler

Difficile de quitter nos fameux « pasties » sans un joli portrait de femme tatouée. Ici, c’est Lydia Fatale, prise par Doug Hoeschler. La photo est visible avec beaucoup d’autres sur le site marchand etsy.com de la société qui fabrique les cache-tétons Gothfox Designs.

Difficile de ne pas se poser la question du sens de cette photo. Lydia parle de « apple of my eyes ? » sur son site ModelMayhem. Je penserais plutôt à la pomme qu’Eve tend à Adam : Croque, mon bonhomme ! Tu seras moins bête après. Très belle Eve nue et sans honte. Ou plutôt une Eve seulement habillée de tatouages, de cache-tétons et de maquillage, prête à l’expulsion du jardin d’Eden. Serait-ce donc ça, les vêtements de peau ?

Salon de la Lingerie 2011 – Tassle twirling

Vu au Salon International de la Lingerie 2011 à Paris : le spectacle burlesque de Mamzelle Zaza sur le stand Maison Close. A la fin de son show, Zaza se retrouve toujours en cache-tétons et elle offre même au public un petit numéro de « tassle twirling » (rotation de pompons, ou « quand Mamzelle fait l’hélico avec les pompons sur le bout de ses tétons »).  

Ce diaporama nécessite JavaScript.