Archives de Tag: déshabillage

La « Vierge à l’hostie » nue, par Ingres

Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867) est connu pour ses odalisques, Vénus et autres femmes nues aux bains turcs, pourtant, il a surtout peint beaucoup de portraits de bourgeoises et de madonnes. Ses bourgeoises peuplent les musées mais ses vierges Marie sont plus difficiles à trouver. On ignore en fait où se trouvent la plupart d’entre elles. Concernant la Vierge à l’Hostie, on peut en localiser au moins trois : Celle du musée d’Orsay, celle du MET de New-York et celle du musée Bonnat de Bayonne.

ingres,vierge à l'hostie,

Ingres - Vierge à l'hostie - 1866 - Musée Bonnat, Bayonne - Cliquer l'image pour voir la HD sur le site du musée

Plus intéressant, la vierge de Bayonne se dévoile devant nous car quelques croquis préparatoires d’Ingres sont encore entreposés au musée Ingres de Montauban. Les deux dessins ci-dessous (ainsi que plusieurs autres vierges nues) sont visibles sur la base Joconde du ministère de la culture.ingres,vierge a l'hostie,dessin,croquis,vierge nue,nude madonna
Est-ce que Ingres a dessiné le pubis de la vierge pour placer correctement la coupe d’où sort l’hostie (le Christ) sur le ventre de celle-ci ?

ingres,dessin,croquis,vierge nue,nude madonnaTout cela nous rappelle aussi que Marie est d’abord une femme. Nue, elle pourrait être une très belle Vénus.

Représentation de la « pornai » : 2- Le déshabillage

Si la pornai finit toujours nue, la phase de déshabillage (et de réhabillage) est essentielle. On n’est plus dans l’univers esthétisant et un peu froid du nu : on entre dans la chaleur érotique du corps qui s’offre. J’aurais pu mettre, bien sûr, des milliers de photos de strip-tease. La vraie difficulté, c’est de n’en mettre qu’une. Celle-ci s’appelle « Hotel » et c’est pour ça que je l’ai prise. Petite précision : le strip-tease est esthétisant, lui aussi. Je sais. Et cette photo n’a rien à voir avec l’univers glauque de la prostitution. Quant à Hattie Watson, qui penserait que c’est une vraie putain ? Non. C’est juste un mannequin.

Clayton Addison - Hotel - Cliquer pour voir la photo originale sur le site DeviantArt de Hattie Watson, le mannequin sur la photo

[Pour en savoir plus sur ce photographe, voir le site de Clayton Addison. Pour Hattie Watson, le mieux, c’est d’aller sur deviantArt]

Et voici son équivalent antique :

Prostituée remettant son vêtement sous les yeux de son client - vers 490 av. J.-C. - British Museum - Image disponible sur Wikimedia Commons

Passons maintenant à la troisième représentation de la « pornai » : la pénétration.

La danse de la femelle par excellence

Le chorégraphe Alain Platel est né à Gand où il a fondé les Ballets C de la B. C’est de la B ? Non… « Ballets Contemporains de la Belgique », en fait. Caroline Lemaire, elle, est stripteaseuse (entre autres) à Bruxelles et maîtrise les talons-aiguilles.caroline lemaire,danse,strip-tease,déshabillageEn souvenir, on garde un gros plan des jambes de Creamy Caro (pour info, elle préconise les bas Gerbe, Falke ou Oro Blu. Et éviter les bas qui tiennent tout seuls car ça laisse des traces) : caroline lemaire, danse,talons hauts,bas,collants,nylons,strip tease
[Photos HD visibles sur http://theatre-danse.photos.fluctuat.net%5D