Archives de Tag: costume égyptien

Belles toutes nues (avec plein de bijoux)

Les Egyptiennes n’avaient pas besoin de vêtements pour être belles. Peu d’autres peuples dans l’histoire de l’humanité ne sont allés aussi loin dans la simplicité sophistiquée. Un oxymore, certes, pour désigner cette alliance de la simplicité du nu avec la sophistication des bijoux. L’Egyptienne était une femelle civilisée. Peut-on faire plus chic qu’elle ?égyptienne,coiffe,seins nusLourde perruque, couronne compliquée, collier large… et seins nus. Pas de bretelle visible donc on peut supposer que cette femme est entièrement nue sauf pour ses imposants bijoux. Dans le style « nudité sophistiquée », je crois qu’une des statuettes que je préfère dans les antiquités du Louvre, c’est celle-ci :égypte,nubie,nubienne,nue,debout,bijoux,pubisCette Nubienne de 4000 ans n’a pas pris une ride : Vêtue de ses seuls bijoux, elle est parfaite !
Et pour terminer, je ne peux m’empêcher de rajouter cette petite fantaisie orientaliste de John Collier (un peu facile mais ces jeunes filles ressemblent tellement aux servantes de l’article « Quand la servante égyptienne était nue« ).

john collier,servantes,nues,égypte

John Collier - Pharaoh's handmaidens - 1883

[Toutes ces photos sont disponibles sur Wikimedia Commons – Les deux statuettes se trouvent au musée du Louvre – Leurs photos ont été publiées par Guillaume Blanchard – Un clic sur l’image pour voir les HD]

La fameuse robe seins nus – Défilé de mode au Louvre

Il n’y a pas qu’Imeret-Nébés (voir article précédent) qui se promène seins nus dans l’Egypte ancienne. C’est même peut-être le vêtement féminin le plus répandu.
Voici une petite revue de mode, au gré des salles d’antiquités égyptiennes du musée du Louvre.égypte,statues,robe,seins nus,travailleuse,porteusePremier exemple : robes portées par des femmes du peuple (des « porteuses d’offrandes » nous dit la légende) avec une seule ou deux bretelles entre les seins.stèle,abkaou,robe,egypte,seins nus,coiffeDeuxième exemple : Sur ce détail de la stèle d’Abkaou, les deux femmes, bourgeoises ou nobles, portent cette même robe seins nus, avec les deux bretelles classiques (ainsi que lourde perruque, collier de pierreries et bracelets d’or : Ce sont les bijoux qui distinguent du petit peuple).
robe,statue,egypte,louvre,coiffeDernier cas, beaucoup plus rare, cette Isis dont les bretelles (mais peut-on parler de bretelles ?) lui cachent les seins. Non, ce n’est plus du « seins nus » mais une robe dos nu moulante digne d’une collection d’Emilio Pucci.

[Cliquer sur les photos pour voir les visuels HD sur Wikimedia Commons]

Perruque et seins nus, le top du Chic

C’est une star au musée royal des antiquités de Leyde, aux Pays-Bas : Mince, coiffée d’une lourde perruque, les yeux maquillés de khôl, vêtue d’une simple robe moulante aux seins nus, la dame (ou la prêtresse ?) Imeret-Nébés symbolise toute la grâce et l’élégance des divinités égyptiennes telles qu’Isis ou Hathor.

egypte,statue,robe,coiffe,imeret-nebes

Statuette d'Imeret-Nébés - Rijksmuseum van Oudheden, Leyden - 18-20ème siècle avant JC

Difficile d’imaginer ce type de tenue dans les rues de nos villes modernes mais pourquoi pas dans l’intimité de la maison ? La robe d’Imeret-Nébés et sa bretelle tour-de-cou qui passe entre les seins me rappelle ce « string taille haute » Cabaret Royal de la collection 2010 visible sur le site de la marque de lingerie Maison Close.maisonclose lingerie,seins nus

Quand la servante égyptienne était nue

Sous le soleil de plomb de la vallée du Nil, l’Egyptienne moderne transpire sous les épaisseurs de vêtements qui la cachent au yeux des autres (en fait, aux yeux des mâles). C’est une mode récente : l’Egyptienne ancienne sortait légèrement vêtue. Les peintures murales des tombes en attestent. Ainsi, de ces pleureuses de la tombe de Ramose, dont certaines ont les seins nus.

pleureuses,tombe,ramose,seins nus

Pleureuses - Tombe du vizir Ramose (TT55) à Sheikh Abd el-Gourna - 14ème siècle avant JC - Cliquer l'image pour voir la HD sur Wikimedia

Ainsi de ces musiciennes de la tombe de Nakht : Deux en robes légères, une entièrement nue.

musiciennes,tombe,nakht,seins nus,égypte

Musiciennes - Tombe du scribe Nakht (TT52) à Sheikh Abd el-Gourna - 15ème siècle avant JC - Cliquer sur l'image pour voir la HD sur Wikimedia

Ainsi enfin de ces servantes de la tombe de Djéserkarêseneb, seulement vêtues de leur perruque, de leurs boucles d’oreilles, de leur collier et de leur ceinture dorée. Ce peuple-là était civilisé !

servante,tombe,djeserkareseneb,egypte,nue

Soins de beauté par deux servantes - Tombe du scribe Djéserkarêseneb (TT38) à Sheikh Abd el-Gourna - 15ème siècle avant JC - Cliquer l'image pour voir la HD sur Wikimedia