Archives de Catégorie: Chantal Thomass

Femme libérée, jambes écartées (3. Sexy lingerie)

Quelques marques de lingerie (très peu, en fait) on adopté la position « jambes écartées » pour présenter certains de leurs produits. J’ai choisi les visuels où la mannequin est assise sur une chaise, dans une pose très proche de celle qu’adopte Sally Bowles pour interpréter « Don’t tell Mama » au Kit Kat Klub (voir le premier article de « Femme libérée, jambes écartées« ).

Ci-dessus : soutien-gorge seins nus et string ficelle en vinyl  par AllureLingerie – Source : herboudoir.com.

On ne s’étonne pas qu’un fabricant de sous-vêtement en cuir et en vinyl, spécialiste du SG seins nus, des slips ouverts, de la résille et des chaînes fait adopter à ses modèles la pose sexuellement explicite des danseuses de cabaret.

On dira la même chose pour une marque de lingerie comme « Agent Provocateur » : Ne pas faire écarter les jambes de Joséphine de la Baume aurait semblé ringard.

Mais il faut tout de même remarquer que le provocateur agent britannique est un peu en retard car le modèle Juno, ci-dessus, fait partie de sa dernière collection printemps-été 2011. Chantal Thomass avait ouvert le bal une saison plus tôt avec son modèle « Lonely Poet » (ci-dessous).

« The masculine feminine symbol codes of the brand in a retro spirit. Stripes mixed the prints with poetry and impertinence », nous dit le site web de la marque parisienne. Je vous laisse décrypter ces  2 phrases. Moi je retrouve dans cette photo un mélange inattendu, rigolo et super sexy : l’esprit « cabaret » (la pose, le chapeau, le maquillage, les cheveux courts), le look intello ou poète (livre et lunettes), le détournement du costume masculin en sous-vêtement ultra féminin (Ah ! Le bout de la cravate sur le slip !) et, last but not least, le regard de la fille…

De Maagd : Vierge, pute et soumise

Ca commence de façon très anodite. Je regarde sur Youtube l’extrait d’un spectacle du duo « De bloeiende maagden ». Deux filles aux lourdes perruques blondes qui tchatchent en néerlandais avant de passer à des exercices plus érotiques. Je me demande ce que veut dire leur nom : « Les ??? blondes ». C’est quoi « Maagden » ? Ca fait penser à Magdeleine ou Magdalena et, vu la réputation de Madeleine dans la Bible, est-ce que les « Maagden » blondes sont, en fait, des putes blondes ?

Après vérification, rien à voir, semble-t-il : « Maagd » ne signifie pas « pute » mais désigne une vierge, une pucelle, une jeune fille, une fille non pénétrée. Il peut aussi désigner une soubrette… Une soubrette ! Vierge et boniche !

Et la pute n’est pas loin : n’oublions pas Magdalena qui est tantôt représentée comme une pute repentie, tantôt comme une boniche qui essuie les pieds du Christ avec ses longs cheveux.

Fille, vierge, boniche, pute. Quel mélange signifiant (surtout « vierge et pute ») ! J’ai l’impression que tout est dit : C’est ça la femme que fantasme l’homme.

D’ailleurs, intéressons-nous une minute à un des déguisements « coquins » les plus vendus : le costume de soubrette. Regardez ces deux jeunes filles à l’air cruche (les vierges ne sont-elles pas un peu simplettes ?). Pas de doute que ces bonnes à tout faire vont faire ce qu’on leur demande et ce qu’elles font le mieux, c’est sucer leur doigt ou astiquer le plumeau. Putes, donc, car elles maîtrisent parfaitement le suçage et l’astiquage.

Le "French maid" costume de la marque Playboy (à gauche) est vendue sur le site buycostumes.com. Le costume de marque Rimba (à droite) est vendu sur le site lucilialingerie.com

Ceci dit, je n’ai rien contre les putes soumises et quand le costume est fait par Chantal Thomass, j’achète.

"Soubrettise" et les autes modèles de la collection Automne-hiver 2010 sont visibles sur le site http://www.chantalthomass.fr

Femmes en fleurs

Des pétales soyeux, rose, rouge, pourpre. Des calices doux et profonds. Des tiges bien raides. Un monde parfait. L’année 2009, telle que l’a proposée Chantal Thomass, créatrice de lingerie de luxe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

[Quelques photos des femmes-fleurs de la collection Printemps-été 2009 sont visibles sur le site petite-coquette.com. Les nouvelles collections sont sur le site de Chantal Thomass.]