Archives de Catégorie: Boris Vallejo

Taille de guêpe, fesse de lionne

La taille d’une guêpe et les fesses d’une lionne, ça pourrait ressembler à une chimère inventée pour effrayer le voyageur. Mais pas du tout : C’est magnifique. Regardez-moi ça !J’ai trouvé cette photo il y a déjà longtemps, sans lien, crédit ou légende. Mais qui donc était cette femme aux longs cheveux blonds et au corps magnifique ? Pour seul indice, je disposais du nom du fichier : bvallejo_6.jpg.  Bvallejo ? Boris Vallejo ? L’illustrateur ? Mais est-ce qu’un dessinateur fait aussi des photos ? Faut croire que oui car, après vérification, Boris Vallejo a bien publié deux recueils de photos, en noir et blanc, dont la plupart des modèles sont, en fait, des culturistes. Oui. Bien sûr. C’est ça l’explication : des fesses aussi puissantes et une taille aussi mince ne se trouvent pas à tous les coins de rue mais, parfois, dans les clubs de gym.

Voic les deux livres de photos de Boris Vallejo :boris vallejo,bodiesboris vallejo,bodies« Bodies », publié par Paper Tiger en 1994 (1ère édition US ?), par McClelland & Stewart en 1995, par  Dragon’s World en 1996, par Thunder’s Mouth Press en 1998… [Les photos se trouvent sur un site de vente d’occasion]

boris vallejo,hindsight« Hindsight »  publié par Thunder’s Mouth Press en 1998 (1ère édition US ?), par Running Press Book Publishers en 2000… [Photo sur Amazon]

Pour en revenir à la question du début (Qui est cette femme aux longs cheveux blonds et au corps magnifique ?), On a déjà un premier élément de réponse : c’est une culturiste. La photo ne vient pas de « Hindsight » (puisque ce n’est pas une « vue de derrière ») mais, donc, de toute évidence, de « Bodies », publié en 1994, l’année du mariage de Boris Vallejo avec l’illustratice Julie Bell. Or devinez qui pose régulièrement pour Boris Vallejo, pratique le culturisme, a développé un très joli corps, des fesses de lionne et une longue crinière blonde ? Julie Bell.

La Vénus photographiée par Vallejo serait-elle sa femme ? Rien à faire… il faut absolument que je me trouve un exemplaire de « Bodies ».