Archives de Catégorie: Icônes

Portrait de Mimi LiChase par John Reynolds

AmiNud_04_by_johnrey54 pttAprès les seins-obus du XVIème siècle par Bacchiacca et Tosini (voir « Portrait de femme par Michele Tosini« ) et ceux du XVIIème siècle naissant par Goltzius (voir « Les seins de Michel-Ange« ), voici la poitrine du XXIème siècle naissant par l’Anglaise Mimi LiChase, aussi appelée Ami-Li (voir sa page modelmayhem), ici photographiée par John Reynolds ou Johnrey (voir page deviantart, site web).

Il aurait été dommage de négliger notre siècle !

Portrait d’une femme par Michele Tosini

Tosini_Venus_VictrixPortrait de femme (ou « Venus Victrix ») exécuté vers 1560-70 par Michele Tosini (dit aussi : Michele di Ridolfo del Ghirlandaio – 1503-77) et conservé au Musée Czartoryskich à Cracovie en Pologne – Source : Wikimedia

Dans la lignée de l’article précédent (voir « Les seins de Michel-Ange« ), voici un portrait pour illustrer l’affection pour les seins-obus de quelques peintres de la Renaissance. Michele Tosini, qui aimait bien copier les oeuvres de ses prédécesseurs (A cette époque, copier est aussi un business – Voir les copies de Michel-Ange et Pontormo par Tosini sur le blog lepetitrenaudon) a ici repris le portrait d’une sibylle par Bacchiacca, maintenant conservé au Kunsthistorisches Museum à Vienne.

Portrait de femme qui presse son sein par Bettina Rheims


Ce très célèbre portrait de la femme à l’imperméable vert pris le 7 novembre 1991 à Paris est utilisé comme couverture pour le livre « Chambre Close » édité par Gina Kehayoff Verlag en 2000. Il est écrit par Serge Bramly (né en 1949) et illustré par la photographe  Bettina Rheims (née en 1952).

Après le billet sur les figurines cypriotes de femmes qui pressent leurs seins, cette photo confirme pour moi que cette pose est une attitude de prise de contrôle / de reconquête du pouvoir par la femme qui dispose de son corps comme elle le souhaite en affirmant sa féminité et en jouant avec elle.

Source : theformofbeauty.tumblr.com

Portrait d’Amberley par Jim Kennedy

Ce n’est pas si évident de trouver une belle photo de femme accroupie… une photo qui rappellerait la « Lajja Gauri », puisque je viens de lui consacrer deux billets, mais avec une pose plus « naturelle » (les bras sur les jambes plutôt que les bras en l’air !).

La mannequin s’appelle Amberley. Elle est photographiée par Jim Kennedy. Vous trouverez une très belle galerie de photos de nues par Jim Kennedy sur le profil deviantart de ce dernier. Bonne visite !

Profil de Priscilla Wright par Mario Casili

Je sais ! Voici un portrait qui ressemble énormément à un autre portrait, publié en janvier dernier. Même fille, même photographe, même source.

Mais j’avais tellement envie de voir ce dos et ces épaules à côté de ceux de l’impératrice (billet précédent) !

Source : thethoughtexperiment.wordpress.com

Profil de l’Impératrice Eugénie par Franz Xaver Winterhalter

Cela fait un certain que je pense introduire des profils dans la série des portraits. Voici le premier : Le portrait d’Eugénie de Montijo, femme de Napoléon III et impératrice des Français, réalisé en 1861 par Franz Xaver Winterhalter et conservé au Napoleonmuseum Thurgau (Château Arenenberg, Suisse). Il est magnifique… Que dire de plus ?

[Source : wikimedia commons]

Portrait de Monica Bellucci par Gian Paolo Barbieri

Cette photo est connue pour avoir été imprimée sur des T-shirts Dolce & Gabbana. Elle fait partie d’un shooting par le photographe italien Gian Paolo Barbieri dont une autre photo, très similaire, a illustré un article du numéro d’octobre 2000 de GQ Italia (voir le site gianpaolobarbieri.com). Une troisième photo de la même série est visible sur nudeisfashion.

La première fois que j’ai vu cette photo en noir et blanc d’une femme à la cigarette, j’ai pensé à Peter Lindbergh. Ce qui nous ramène à un autre cliché de Monica Bellucci (voir « Pudica et Impudica, versions contemporaines, photographiées« ), choisi pour illustrer la Venus Pudica.

Voici cette fois l’actrice en Vénus plutôt impudique, une façon de boucler quelque chose, après le billet sur les Aphrodite habillées mais impudiques de l’Antiquité.

[Source de la photo : starexposure.blogspot.fr]