Archives de Catégorie: Icônes

Portrait de Hannah Holman par Grégory Derkenne

HannahHolmanGregoryDerkenne2011Photographie publiée dans Citizen K, été 2011. Source : gloutir.com

Une nue sans nudité. Superbe !

Portrait de Micaela Schäfer

mic4Soit je deviens fan de cette Micaela Schäfer, soit je deviens conne (ou les deux) mais j’aime bien ce portrait pris pendant le défilé Kauffeld & Jahn à l’occasion de la Mercedes-Benz Fashion Week Spring/Summer 2015 à Berlin le 7 juillet dernier.

(source : ok-magazin.de)

Portrait de secrétaire par August Sander

August Sander, Secretary at West German Radio, Cologne, 1931ptt.Secrétaire à la station de radio Westdeutscher Rundfunk à Cologne par August Sander (1876-1964), 1931. Cette femme qui fume coiffée à la garçonne ne vous rappelle-t-elle pas Sylvia von Harden (voir « Portrait de Sylvia von Harden par Otto Dix ») ?

© Estate of August Sander / SODRAC (2008) – Source : arttattler.com

Portrait de femme aux cheveux roux par Otto Dix

Rothaarige Frau (Damenporträt), 1931-museum gunzenhauser 1931Voici la « Rothaarige Frau » (Damenporträt), peinte en 1931 par Otto Dix et exposée au musée Gunzenhauser (Kunstsammlungen Chemnitz)… parce qu’après toutes ces photos en noir et blanc, j’avais envie de couleurs !

Portrait de femme « exotique » par Albert Arthur Allen

exotic nudeCette photo est tirée de la série « Exotic Nudes », le dernier portfolio d’Albert Arthur Allen (1886-1962), consacré aux « femmes de couleur » et publié en 1930. C’est rare que je montre deux photos par le même photographe dans la série des « Icônes ». Je pourrais tenter de justifier cela par l’aspect tellement plus « moderne » de cette photo, comparée à celle du Modèle N°2, délicieusement désuette. Il s’agit surtout de remettre les choses en place dans cette série d’articles animée par la question de la modernité de la pilosité pubienne : Dans le studio d’Allen , dans les années 1920, à Oakland (Californie), épilées et poilues se côtoyaient.

Source : Historical Ziegfeld Group

Portrait du Modèle N°02 par Albert Arthur Allen

portrait du modèle 02 par A A AllenPhotographie tirée du portfolio « The Female Figure », une très imposante série de photos de plusieurs modèles tirées dans des poses classiques et visant à couvrir de façon exhaustive la question de la forme humaine (suivant les mots mêmes d’Albert Arthur Allen). Elle a été publiée en 1923 par Allen (1886-1962).

Pour voir beaucoup d’autres photos de la série « The Female Figure » (et des autres séries), visitez donc le site du Historical Ziegfeld Group.

Portrait de Megan Muerte par Le Mew

megan muerte par le mew photoUne nouvelle illustration du « merkin » (voir article précédent « Pour remplacer le poil : le postiche pubique« ) : Megan Muerte en cache-tétons « Couture Nearly Nude » et en postiche pubique « Starbust » de chez Gothfox Designs photographiée par le duo Le Mew (Jennifer Garcia à la photo et Armando Esquivel à la lumière) spécialisé dans la photographie en de pin-ups gothiques (voir leur site ici).

Pour voir la page ModelMayhem de Megan Muerte, taper ici et pour accéder au site marchand de la spécialiste des cache-tétons, taper ici. Le Tumblr de Gothfox Designs est aussi très intéressant (il y a beaucoup de choses, alors il faut fouiller un peu).

Source : La page DeviantArt de Gothfox Designs (voir ici un modèle en plumes de paons)

Portrait de Mimi LiChase par John Reynolds

AmiNud_04_by_johnrey54 pttAprès les seins-obus du XVIème siècle par Bacchiacca et Tosini (voir « Portrait de femme par Michele Tosini« ) et ceux du XVIIème siècle naissant par Goltzius (voir « Les seins de Michel-Ange« ), voici la poitrine du XXIème siècle naissant par l’Anglaise Mimi LiChase, aussi appelée Ami-Li (voir sa page modelmayhem), ici photographiée par John Reynolds ou Johnrey (voir page deviantart, site web).

Il aurait été dommage de négliger notre siècle !

Portrait d’une femme par Michele Tosini

Tosini_Venus_VictrixPortrait de femme (ou « Venus Victrix ») exécuté vers 1560-70 par Michele Tosini (dit aussi : Michele di Ridolfo del Ghirlandaio – 1503-77) et conservé au Musée Czartoryskich à Cracovie en Pologne – Source : Wikimedia

Dans la lignée de l’article précédent (voir « Les seins de Michel-Ange« ), voici un portrait pour illustrer l’affection pour les seins-obus de quelques peintres de la Renaissance. Michele Tosini, qui aimait bien copier les oeuvres de ses prédécesseurs (A cette époque, copier est aussi un business – Voir les copies de Michel-Ange et Pontormo par Tosini sur le blog lepetitrenaudon) a ici repris le portrait d’une sibylle par Bacchiacca, maintenant conservé au Kunsthistorisches Museum à Vienne.

Portrait de femme qui presse son sein par Bettina Rheims


Ce très célèbre portrait de la femme à l’imperméable vert pris le 7 novembre 1991 à Paris est utilisé comme couverture pour le livre « Chambre Close » édité par Gina Kehayoff Verlag en 2000. Il est écrit par Serge Bramly (né en 1949) et illustré par la photographe  Bettina Rheims (née en 1952).

Après le billet sur les figurines cypriotes de femmes qui pressent leurs seins, cette photo confirme pour moi que cette pose est une attitude de prise de contrôle / de reconquête du pouvoir par la femme qui dispose de son corps comme elle le souhaite en affirmant sa féminité et en jouant avec elle.

Source : theformofbeauty.tumblr.com