Le pénis académique

Les élèves de l’Ecole des Beaux-Arts à Paris ont réalisé de très nombreuses « académies » (dessins « académiques » de corps humain) de nus masculins sur lesquelles les pénis sont toujours courts et calottés, dans la continuité de la représentation occidentale de la « bite de pouvoir » depuis l’Antiquité (voir « Courte et calottée : La bite de pouvoir« ).

Nu par William Joseph Barbotin Ecole des Beaux Arts photo par gregor Arax annees 30

[A gauche : Etude académique gravée depuis nature, estampe de William Joseph Barbotin, 1884 – Source : Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, Paris – A droite : Cliché d’athlète nu des studios de Gregor Arax à Paris, entre les années 1930 et 60 – Source : homodesiribus.blogspot.fr]

Les académies ont inspirées l’esthétique des photographies d’athlètes et de sportifs nus prises à partir des années 30, notamment par Gregor Arax, un Arménien qui installa à Paris un studio photo qui allait devenir une référence mondiale (ci-dessus à droite). Dans la lignée des Studios Arax, on trouve également, entre autres, les Américains Bruce « de Los Angeles », Kovert « d’Hollywood », Douglas « de Détroit », Dave Martin (de San Francisco) ou John Arnt (de Seattle, voir ci-dessous à droite).

Remarquons aussi le très beau portrait de Carl Frørup nu peint par le Danois Christoffer Wilhelm Eckersberg en 1837 (ci-dessous à gauche) : une rareté dans le monde de la peinture, peu enclin à cette époque à montrer des sexes masculins de manière aussi détaillée.

Christoffer Wilhelm Eckersberg photo par John Arnt of seattle annees 1940

[A gauche : Portrait de Carl Frørup par le peintre danois Christoffer Wilhelm Eckersberg, 1837, conservé à la Royal Academy of Arts, Londres – Source : the-athenaeum.org – A droite : Photo de nu masculin par John Arnt de Seattle, années 1940 – Source : malemodelsvintagebeefcake.blogspot.fr]

Remarquons aussi que la photo prise par John Arnt est légèrement différente des trois autres visuels : le gland n’est pas totalement calotté. Ce pénis-là n’est donc pas si académique… On est à la limite du classique. La grosse bite va bientôt faire son retour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s