Portrait de femme qui presse son sein par Bettina Rheims


Ce très célèbre portrait de la femme à l’imperméable vert pris le 7 novembre 1991 à Paris est utilisé comme couverture pour le livre « Chambre Close » édité par Gina Kehayoff Verlag en 2000. Il est écrit par Serge Bramly (né en 1949) et illustré par la photographe  Bettina Rheims (née en 1952).

Après le billet sur les figurines cypriotes de femmes qui pressent leurs seins, cette photo confirme pour moi que cette pose est une attitude de prise de contrôle / de reconquête du pouvoir par la femme qui dispose de son corps comme elle le souhaite en affirmant sa féminité et en jouant avec elle.

Source : theformofbeauty.tumblr.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s