Vulve de marbre, vulves fruitées

Après Judy Chicago, voici un autre artiste que hier encore je ne connaissais pas : le Péruvien Fernando de la Jara (né en 1948) qui habite maintenant en Allemagne.

Fernando de la Jara – Pi-Chacan – 2002 – Université de Tübingen, Allemagne – Source : wikipedia

« Pi-Chacan » est une vulve de la taille d’une femme taillée dans un bloc de marbre et installée devant l’institut de microbiologie médicale et d’hygiène de l’université de Tübingen.

J’ai cherché à en savoir plus sur cette sculpture pas banale et sur son nom. Je n’ai rien trouvé là-dessus mais j’ai découvert son auteur et ses autres oeuvres (voir delajara.com). De la Jara aime peindre des jeunes filles et ses toiles sont souvent truffées d’objets symboliques. Cela m’a plu, bien sûr. Je me permets de présenter 2 fruits-vulves.

Fernando de la Jara – El mundo del origen – 1999 – Collection particulière, Allemagne – Source : catalogue visible sur delajara.com

« Le monde de l’origine » est un clin d’oeil à « L’origine du Monde », bien sûr. Voilà une nature morte qui ne devrait pas déclencher la polémique !

Et quant à cette grenade ouverte entre les jambes de la jeune fille… quoi de plus innocent et champêtre. Un goûter sur l’herbe, un après-midi d’été…

Fernando de la Jara – La granada – 2006 – Collection Wiedenhofer – Source : delajara.com

Je vous laisse découvrir sur le site du peintre-sculpteur les jeunes filles, la maison du père, etc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s