Le dîner des grandes de ce monde

C’est en 2002 que la fondation Elizabeth A. Sackler a acheté le « Dinner Party » à son auteur, l’artiste Judy Chicago (née en 1939) pour l’héberger de façon permanente dans son Centre pour les Arts Féministes au Brooklyn Museum à New York. L’oeuvre n’était pas une nouveauté puisque, fabriquée de 1975 à 1979 par Chicago assistée par plus de 400 personnes (!), elle avait donné lieu à une exposition itinérante qui avait attiré à l’époque 1 million de visiteurs. Un million de visiteurs ! Personnellement, je n’avais jamais entendu parler de cette oeuvre, pas plus que de cette artiste. Et vous ?

La place d’Emily Dickinson à la table du « Dinner Table » – (c) Judy Chicago – Photo par Jook Leung Photography – Source : site web du Brooklyn Museum

Le « Dinner Party » est un hommage aux grandes femmes de l’humanité. L’installation principale est une table de banquet triangulaire dressée pour recevoir les 39 femmes sélectionnées comme les plus « remarquables ». Pour chaque invitée, un set de table et une assiette (souvent en forme de vulve) reprennent les éléments marquants de leur vie et de leur oeuvre.

Etude pour l’assiette d’Emily Dickinson – 1977 – (c) Judy Chicago – Photo (c) Donald Woodman – Source : site web du Brooklyn Museum

Les 39 femmes sont : La déesse première, la déesse de la fertilité, Ishtar, Kali, la déesse serpent, Sophie, l’Amazone, Hatchepsout, Judith, Sapphô, Aspasie, Boadicée, Hypathie, Sainte Marcelle de Rome, Sainte Brigitte d’Irelande, Théodora, Hrosvita, Trotula de Salerne, Aliénor d’Aquitaine, Hildegarde von Bingen, Pétronille de Meath, Christine de Pisan, Isabelle d’Este, Elizabeth R. (Elizabeth I d’Angleterre), Artemisia Gentileschi, Anna van Schurman, Anne Hutchinson, Sacagawea, Caroline Herschel, Mary Wollstonecraft, Sojourner Truth, Susan B. Anthony, Elizabeth Blackwell, Emily Dickinson, Ethel Smyth, Margaret Sanger, Natalie Barney, Virginia Woolf, Georgia O’Keeffe.

Etude pour l’assiette d’Emily Dickinson – 1977-78 – Judy Chicago – Source : site web du Five Colleges and Historic Deerfield Museum Consortium

Ne me faites pas croire que vous les connaissez toutes ! Pour en savoir plus, allez donc voir le site du Brooklyn Museum.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s