Portrait de DeDe Lind par Mario Casilli

Après 2 articles sur Tom Wesselmann et ses peintures de bouches et de seins, d’oranges et de cigarettes, il me semblait intéressant de revenir l’espace d’une photo sur cette époque des sixties et de ses femmes souriantes aux coiffures amusantes qui n’avait ni tatouage ni piercing mais du poil au pubis.

Pour rester dans l’esprit de Wesselmann, j’ai cherché aussi une femme aux lèvres luisantes et aux seins blancs par la marque du soutien-gorge, ce qui a sévèrement limité le choix.

Cette photo de De De Lind, la playmate d’août 1967, me semble bien. Il y a même le pantalon orange à la large ceinture plastique. Le poster central est superbe (quelle poitrine ! Les hommes de l’époque ont scotché cette photo-là sur tous les murs). J’ai hésité et c’est la ceinture qui m’a convaincue.

Comme pour le portrait de Priscilla Wr ight déjà présenté précédemment dans ce blog, il s’agit d’une photo de Mario Casilli, visible sur le très beau blog thethoughtexperiment (quand on aime les pinups !).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s