Corsets classiques

Après un survol rapide de l’historique des corsets, je souhaite me poser, le temps d’un billet, sur quelques exemples de corsets classiques, tels qu’ils sont proposés de nos jours (pour cet article, je me sers exclusivement de corsets de la maison allemande Erotex).

1. Corset classique long

Le corset classique, c’est le corset du 19ème siècle, évasé à la poitrine et aux hanches, le fameux corset « en sablier ».

Ce premier corset est long, puisqu’il descend jusqu’au pubis et recouvre le haut des hanches. Il s’agit également d’un produit qui couvre bien les seins, que les Anglaises appeleraient « full cup » et les Allemandes « Vollbrust » : à bonnets entiers (même si les bonnets entiers de soutien-gorges sont généralement plus enveloppants).

Tous les corsets présentés dans cet article montent sur les seins. On notera que les Anglaises appellent ces corsets « overbust » et les distinguent des corsets seins-nus (« underbust »), qu’on appelle en français « serre-tailles » et pour lesquels je réserve un billet à part.

2. Corset classique court (ou moyen ?)

Pas de grosse différence entre le corset suivant et celui du dessus, si ce n’est la taille : il est en effet plus court. Comme la plupart de l’offre actuelle, ce produit dégage largement le pubis et les hanches.

Je trouve sympa de pouvoir présenter ce corset sous plusieurs angles, ce qui permet de se rendre compte de la couverture des seins, de la mise en valeur des fesses (à porter impérativement avec un string ou sans rien) et de la bonne tenue des bas.

Porté sur un pantalon, c’est pas mal non plus. Difficile à réaliser avec un corset long mais sans problème dans le cas d’un produit court.

3. Corset classique, bonnets ouverts

Le corset prend toute sa dimension érotique quand il n’enveloppe pas complétement les seins mais présente une ouverture pigeonnante et s’arrête à la limite du téton.

On parle alors, comme en lingerie, de demi-bonnets (voire de bonnets ouverts), ce qu’en d’autres langues, on traduira par « halb brust » ou « half cup » (open cup).

De nombreux produits « Erotex » sont proposés en demi-bonnets, en concordance avec le nom de la société et la vocation actuelle du corset, devenu un moyen de séduction, plus qu’un outil de soutien.

Et bien sûr, messieurs, c’est quand on lève les bras qu’un corset demi-bonnet prouve sa supériorité !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s