Portrait de femme par Maerten van Heemskerck

Sur Wikipedia, ils donnent à cette femme un nom et une histoire mais au musée Frans Hals à Haarlem (Pays-Bas) où elle est exposée, ils se contentent de l’appeler une « femme inconnue » peinte vers 1540-45. On s’en tiendra là. Ce qui m’intéresse est ailleurs : C’est cette coiffe à longues « pattes » qu’on retrouve sur tous les portraits des femmes de Haarlem réalisés par van Heemskerck (La fileuse du Rijksmuseum, peinte en 1529, et celle du musée Thyssen-Bornemisza, peinte vers 1531 ; les deux portraits de vieilles femmes du musée des beaux arts de Philadelphie ; la femme de Pieter Jan Foppeszoon, peinte avec toute sa famille vers 1530 et exposée à Kassel…).

Joos van Cleve nous avait déjà montré comment les femmes d’Anvers se cachaient les cheveux à la même époque (voir « Le voile anversois au début du 16ème siècle« ).

Pour les femmes d’Utrecht, Jan van Scorel nous a laissé le portrait d’Agatha van Schoonhoven peint en 1529 et maintenant exposé à la galerie Doria Pamphilj de Rome.

Pour les Bruxelloises, Bernard van Orley nous a laissé plusieurs portraits de Marguerite d’Autriche à la tête toujours couverte ainsi que celui d’un couple dont la femme porte le même type de foulard (peint vers 1520-25 et maintenant visible à la galerie des Offices de Florence).

Et si vous pensez que tous ces « couvre-chefs » ne sont que de simples « coiffes », pas des foulards et encore moins des voiles, je vous propose de rester dans le plat pays et de remonter un peu plus le temps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s