De la complexité du linga

Oh, bien sûr, un article consacré à la bite sur femelletemple, ça peut sembler déplacé, mais détrompez-vous, jeunes filles ! Contrairement aux apparences, le linga (ou « lingam ») n’est pas une « bite ». Du moins, pas seulement une bite : C’est nettement plus compliqué. Comme l’hindouisme est une religion super complexe et que je ne suis pas une spécialiste, je vais essayer de faire simple pour ne pas dire trop de conneries.

D’abord, respect pour le Linga : il est la représentation non figurative de Shiva, le principal dieu du panthéon hindouiste (« linga » veut dire « signe » en sanscrit, d’après ce que j’ai lu). Un linga rappelle donc la présence de Shiva. Les rites qui entourent le linga correspondent au culte de Shiva et non à une adoration du phallus. Il n’y a pas qu’un seul type de linga et la variété de ceux-ci rappelle la complexité du culte lui-même.

Pour les plus curieux, les sites comme ganapati ou exotic india vous en diront plus sur les Jyotir-linga, Bhuta-linga, Swayambu-linga, Sukshma-linga et autres Akasha-linga. Je me contenterai de 2 formes cylindriques du Linga qui m’interpellent.

[Cette photo d’un Lingodbhava provient du blog hindu iconography ]

1. LINGODBHAVA. Cela a commencé lorsque Shiva est apparu sous la forme d’une colonne de feu infinie dont Vishnou a tenté de trouver la base en creusant comme un sanglier et Brahma a tenté de trouver le sommet en s’envolant comme un cygne. En vain. Cette histoire est connue sous le nom de « Lingodbhavamurti » (pour ceux qui aiment les termes compliqués qui font « pro »), soit « la naissance du Linga ». La représentation de Shiva dans cette colonne de feu s’appelle Lingodbhava, comme ci-dessus au temple Airavateshvara à Darasuram (Tamil Nadu, Inde).

2. MANUSHALINGA. Les Manushalinga sont des linga de forme phallique. Oui, j’avoue que cette forme-là m’intéresse plus que les autres. Mais comme les hindouistes aiment la complexité, on trouve plusieurs types de Manushalinga.

[Photos Met, V&A museum, Wikimedia Commons et Cham museum. Cliquer sur les liens ci-dessous pour voir les photos sur leurs pages d’origine]

A. Le VIGRAHA LINGA est un pur pénis, au gland plus ou moins réaliste mais toujours reconnaissable au dessin du frein du prépuce (Le Linga n’est pas circoncis) comme celui exposé au Metropolitan Museum à New York.

B. Le MUKHALINGA est un linga de forme phallique avec une ou plusieurs têtes de Shiva (Ekamukhalinga, Dvi-mukhalinga, Tri-mukhalinga, Chaturmukhalinga ou Panchamukhalinga suivant qu’il y a 1, 2, 3, 4 ou 5 têtes), comme celui du musée Victoria and Albert à Londres.

C. Le JATALINGA est un linga de forme phallique orné, à l’emplacement du frein, du chignon stylisé de Shiva, comme sur ce linga photographié sur le site de My-Son, au VietNam.

D. Le KOSA est un capuchon métallique orné d’une tête de Shiva qui venait recouvrir le linga, comme celui du Musée Cham de Danang (VietNam).

La forme du Linga est codifiée de façon précise : la base carrée (Brahmabhaga) représente Brahma, le segment du milieu, octogonal (Vishnubhaga), représente Vishnou et le sommet arrondi (Rudrabhaga) représente Shiva. Comme le montre la photo composite, cette forme n’est pas toujours respectée : seul le linga de My-Son (C) est segmenté.

Autre codification pas toujours respectée : la façon dont le linga s’interpénètre avec le yoni. La base carrée est dans le piédestal, sous le yoni (la cuve à ablutions). Le segment octogonal traverse le yoni. Le « gland » du linga est complètement à l’extérieur. Ainsi, comme le montre clairement le schéma, le linga est inséré dans le yoni est ne peut pas en être extrait (la base carrée l’en empêche).

Cette symbolique de l’interpénétration est très forte et en entraîne une seconde : pour séparer le linga du yoni, il n’y a qu’une seule possibilité : casser le yoni.

[Bo-Linga de Cat-Tien avec cuve/yoni cassée, VietNam, sur le site baolamdong.vn]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s