La faute à Eve

Après notre petit débat sur la création d’Eve et sur le dernier verset du chapitre 2 de la Genèse, nous voici donc au fameux chapitre 3. Pour ceux qui ont oublié de quoi il s’agit, le mieux est de le lire ou, sinon, de regarder ce petit résumé extrait des « Très riches heures du duc de Berry » (un livre d’heures regorge d’images saintes puisque c’est un recueil des prières à réciter en fonction des heures de la journée ou des jours de l’année) :

adam,eve,chassés du paradis,faute,pomme,serpent,enluminure,berry,eden,limbourg

Adam et Eve chassés du Paradis (Folio 25 des Très riches heures du duc de Berry) - Frères de Limbourg - 1411-16 - Musée Condé, Chantilly - (C) RMN (Domaine de Chantilly) / René-Gabriel Ojéda

Vous avez reconnu le jardin d’Eden, séparé du reste du monde par un mur. Au centre du jardin se trouve la fontaine, la source des 4 fleuves du Paradis, et ,à côté, l’arbre de la connaissance du Bien et du Mal sur lequel est entortillé le serpent (Dieu ne l’a pas encore condamé à ramper sur son ventre !).

ACTE 1 (versets 1 à 5) : Eve discute avec le serpent. Elle lui rappelle que Dieu a interdit de consommer les fruits de l’arbre de la connaissance. Le serpent la convainc d’en manger quand même.

ACTE 2 (verset 6) : Eve prend une pomme et en offre à Adam. Ils consomment le fruit interdit.

adam,eve,serpent,eden,paradis,pomme,faute,enluminure,heures,berry,limbourg

ACTE 3 (versets 7-22) : Adam et Eve  s’aperçoivent qu’ils sont nus et, honteux, ils se couvrent le sexe (en principe avec des feuilles de figuier mais sur l’enluminure, ils se contentent de leurs mains). Dieu comprend ce qui s’est passé. Furieux, il condamne le serpent, la femme puis l’homme à différents tourments.

ACTE 4 (versets 23-24) :  Dieu chasse Adam (et Eve, donc, même si ce n’est pas précisé dans le texte) du Paradis pour qu’il n’ait plus accès à l’arbre de vie éternelle et en fait garder la porte par des chérubins.

adam,eve,serpent,eden,paradis,pomme,faute,enluminure,heures,berry,limbourg

Ce qui rend Dieu furieux, c’est la désobéissance.

Pour lui avoir désobéi, il condamne la femme à enfanter dans la douleur et à être dominée par son mari (la domination masculine est un châtiment !). Pour avoir écouté sa femme, il condamne Adam à travailler pour vivre (le travail est également un châtiment). Enfin, Dieu condamne Adam et Eve à la mortalité.

Ainsi, sans la curiosité/désobéissance d’Eve, ces deux-là auraient été immortels. Je suppose qu’ils auraient conservé pour l’éternité l’âge qu’ils avaient quand Dieu les a créés (quel âge ont-ils d’ailleurs ?) : pas d’enfance, d’adolescence, de maturité ou de vieillesse. Pas de descendance non plus, je suppose (une descendance de bébés immortels ? Et comment faire vivre une descendance immortelle, pléthorique, dans ce petit jardin ? Non. Inimaginable). Donc, sans la pomme, je n’aurais jamais existé. Vous non plus, cher lecteur. Si nous sommes là, c’est la faute à Eve…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s