Seins roses par Mária Szánthó

La Hongroise Mária Szánthó (1897-1998) a peint des nues, beaucoup de nues, en buste ou allongées. Les pomettes roses de ses femmes rappellent les illustrations de Norman Rockwell, son contemporain, et les tétons roses rappellent les pin-ups d’Elvgren. Mais pas de porte-jarretelles ou de jupes retroussées pour Mária Szánthó ! Juste des nues, très classiques si ce n’est pour la lourdeur et la rondeur de leurs seins qui rappellent un peu ceux de la « femme à la vague » de Courbet ou des dévatas indiennes ou khmères. Voici une toute petite sélection de jeunes filles au tambourin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

[Comme souvent avec les artistes contemporains, leurs oeuvres sont surtout visibles dans des galeries ou lors de leur vente aux enchères. C’est le cas pour ces 3 tableaux. Voici les liens pour voir les images originales : 1 2 3]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s