La Femme aux pieds de l’Homme

L’élégante bourgeoise sur le portrait ci-dessous est sans aucun doute possible Marie-Madeleine, la même que celle qui se promène nue, habillée de ses seuls cheveux dans un article précédent. La preuve de son identité, c’est le petit vase que notre élégante ouvre de ses fines mains blanches, son fameux vase à parfum.

Quentin Metsys - Sainte Marie Madeleine - vers 1515-20 - Musée du Louvre - Cliquer l'image pour voir la HD sur le site du musée (c) musée du Louvre / H. Bréjat

Ce vase rappelle l’épisode relaté dans les évangiles où, lors d’un repas chez un certain Simon, une « Marie » a frotté les pieds du Christ avec du parfum puis les a essuyés avec ses cheveux.

Dierick Bouts - Le Christ dans la maison de Simon - vers 1445-50 - Staatliche Musen zu Berlin - Image disponible sur Wikimedia Commons

Gros plan sur le tableau de Dierick Bouts : Marie (Marie-Madeleine ?) essuie les pieds du Christ avec ses cheveux. A côté d'elle : son pot à parfum.

Cette Marie était-elle Marie-Madeleine ? On n’en sait rien. Ainsi donc, par convention, une femme représentée avec un pot à parfum, c’est forcément Marie-Madeleine alors qu’on ne sait pas si c’est elle qui a utilisé le fameux pot. Ah ! La puissance de la pensée magique qui se construit sur de vagues similitudes avant de se figer en inexorables certitudes !

DEUXIEME ASPECT de notre Magdalena : Après la femme mariée ou l’amie fidèle,  voici la Femme aux pieds de l’Homme, la femme qui lui asperge les pieds de parfum et les frotte avec ses cheveux. It’s good to be the Man, non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s