Archives mensuelles : septembre 2010

Ce que la putain a de mieux

Au vu de l’article précédent, pourquoi cet entêtement à faire de Marie-Madeleine une prostituée ?

Premier indice : Une prostituée, une spécialiste du sexe, c’est excitant et attirant. Une putain qui se repentit pour se consacrer à son mari, c’est… parfait (pour lui, l’Homme) !

Deuxième indice : La prostituée est nue et les artistes aiment représenter des femmes nues. Les autres aiment regarder. Parce qu’une femme nue, c’est beau. Exemples :

marie madeleine,magdalena,francesco hayez,pénitente,nue,crâne

Francesco Hayez - Marie-Madeleine pénitente - 1825 - Galleria d'Arte moderna di Milano - Cliquer l'image pour voir l'image sur Wikimedia Commons

canova,marie madeleine,magdalena,pénitente,crâne,cheveux longs« Marie-Madeleine pénitente » par Antonio Canova (1757-1822) exposée au musée de l’Ermitage, Saint Petersbourg. Photo publiée par Markthorpe sur Wikimedia Commons.

Marie l’Egyptienne, la prostituée noire

Les Evangiles dressent un portrait très incertain de Marie-Madeleine. Mais rien ne vaut la « Légende dorée » de Jacques de Voragine pour rajouter à la confusion.

Dans la Légende de Marie-Madeleine, Voragine écrit que la Magdalène consacre les trente dernières années de sa vie à la contemplation, seule, sur une montagne désertique. Elle vit dans une grotte. Aucune mention de nudité.

Dans la Légende de Marie l’Egyptienne, Voragine  parle d’une prostituée égyptienne qui, pour se repentir, choisit de vivre seule (et nue) dans le désert pendant les 47 dernières années de sa vie. Cette Marie-là est noire, pas blanche et blonde comme la Magdalène (qui n’était sans doute pas blonde non plus, d’ailleurs), mais elle va être assimilée à l’autre Marie. La preuve :

marie madeleine, magdalena,zosime,marie,egyptienne,grotte,nudité,crâne

Giotto di Bondone - L'ermite Zosime remet une cape à Marie Madeleine - Vers 1320 -Chapelle Sainte Madeleine de l'église inférieure Saint François, Assise, Italie - Cliquer l'image pour voir toutes les fresques de Giotto sur le site de l'Encyclopédie de B&S Editions

Une femme aux longs cheveux blonds qui vit seule dans une caverne sur une montagne désertique, c’est Marie-Madeleine. Mais la nudité et Zosime ? Non, ça c’est Marie l’Egyptienne. Les deux légendes ont bien été confondues.

Marie, la Prostituée imaginée

Allez ! Je vais prendre le temps de continuer la série d’articles sur Marie-Madeleine (enfin !). Cette femme est si intéressante : Pendant deux mille ans, un véritable culte lui a été porté. Pourtant on sait peu de choses d’elle et ce qui est le plus connu d’elle est vraisemblablement complètement faux.

Rappelons-nous ! Elle était Marie de Magdala, la disciple, l’amie fidèle, peut-être la maîtresse, voire même la femme du Christ. Elle était peut-être Marie dite « de Béthanie », la soeur de Marthe, qui a parfumé les pieds du Christ et les a essuyé avec ses cheveux.  Elle n’était semble-t-il pas la prostituée qui a pleuré sur les pieds du Christ et les a séchés avec ses longs cheveux (voir article « L’amie fidèle? La femme? L’amante? » et suivants). Et pourtant, sur les très nombreuses représentations de Marie-Madeleine, c’est bien la putain qui écrase le reste.

marie madeleine,magdalena,pénitente,cheveux longs,nue,titien

Titien - Marie-Madeleine pénitente - vers 1531 - Galerie Palatine, Palais Pitti, Florence - Cliquer l'image pour voir la photo HD sur Wikimedia Commons

Sur le portrait extrêmement fameux de Titien, on a tous reconnu Marie-Madeleine grâce au petit pot à parfum (cf « la Femme aux pieds de l’Homme »). Mais avez-vous reconnu la putain ?

Premier indice : La prostituée est souvent nue (voir 1er article sur la pornai). Mais Vénus aussi est nue !

Deuxième indice : C’est une Marie-Madeleine repentante (ou pénitente) aux cheveux longs (on ne voit qu’eux !), comme la prostituée repentante aux cheveux longs qui s’est jetée aux pieds du Christ.

Troisième indice : C’est une Marie-Madeleine repentante nue, comme la prostituée égyptienne qui s’est repentie 47 années, nue, dans le désert (voir article suivant).

Portrait de Berthe Goldschmidt par Jean-Baptiste Corot

jean baptiste corot,berthe goldschmidt« La femme à la perle » est un portrait éxécuté par Jean-Baptiste (Camille) Corot vers 1868-70 (il est de coutume de mettre un point d’interrogation sur la date) et conservé au musée du Louvre. Il semble que Corot se soit inspiré de la Joconde, que Berthe avait 16 ans et que la perle soit en fait la petite feuille qui pendouille sur le front de Berthe.

[Pour voir le visage en gros plan, aller sur le site du Louvre]

Morphology

Au Triumph Inspiration Award 2010, compétition d’étudiants organisée par le fabricant de lingerie Triumph, c’est le bulgare Nikolay Bojilov qui a gagné les 15 mille euros avec son sous-vêtement « morphology » inspiré de la forme (et plus particulièrement de la musculature) de la femme.nikolay bojilov,morphology

nikolay bojilov,morphology

nikolay bojilov,morphology

[Toutes photos visibles sur le site de Triumph]

Les nues allongées de Sieffert

Paul Sieffert (1874-1957) est le genre de peintre qu’on trouve essentiellement dans les ventes aux enchères. Nous avons donc peu de chance de voir ses toiles pendre au mur d’un musée. Sieffert peignait de très jolies nues allongées de dos, de préférence sur une peau de bête. Ci-dessous quelques exemples (le premier est vraiment très beau mais je garde le meilleur pour plus tard).

paul sieffert,jeune fille endormie sur une peau d'oursJeune fille endormie sur une peau d’ours – Cliquer l’image pour retrouver l’original sur le site Sotheby’s
paul sieffert,repos,tentures,fesses,dosPaul Sieffert – Repos – Cliquer l’image pour retrouver l’original sur le site Artnet.
paul sieffert,nu de dos a la fourrure,fesses,dos,fourrurePaul Sieffert – Nu de dos à la fourrure – Cliquer l’image pour retrouver l’original sur le site Artnet.

Le nu marche toujours (la nue, en fait)

Fatigué(e)s des images de nu(e)s ?

En fait non ! Ca marche toujours. Ainsi en ce mois de septembre 2010, rien de tel pour se faire un nom lors du Fashion Week de Londres. Charlie le Mindu a présenté ses perruques et accessoires de mode sur des mannequins habillées, sauf deux nues. Et tout le monde en parle (même moiiii !).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Toutes ces photos et d’autres encore sont à voir sur le site de Charlie le Mindu. Photos par TomVandeputte.